Devez-vous contracter une assurance supplémentaire pour vos panneaux solaires?

Les prix de l'énergie à la hausse ont stimulé considérablement la demande de panneaux solaires. Mais quel en est l’impact sur vos assurances? Les panneaux solaires sont-ils automatiquement repris dans votre assurance incendie ou devez-vous entreprendre des démarches à cet effet?

Au fil du temps, les panneaux solaires ont été fort critiqués. Bien que quasiment tous les types aient été soumis à des tests rigoureux, les dégâts dus aux conditions météorologiques extrêmes ne peuvent jamais être entièrement exclus. Ceci s’est avéré en 2019, entre autres, lorsqu'une tempête printanière avait lourdement endommagé des panneaux solaires.

 

Les toitures en pente versus les toitures plates

Les assureurs considèrent que les panneaux solaires font partie de la maison, ce qui signifie que le bris de glace et les dégâts causés par la tempête sont couverts par l'assurance habitation (également appelée ‘assurance incendie’). En tout cas, ceci est d'application pour les panneaux solaires installés sur une toiture en pente. S'ils sont ancrés de manière limitée sur une toiture plate, des facteurs tels que le calcul du ballast seront déterminants. Dans ce cas, mieux vaut vous informer auprès de votre assureur étant donné que l'évaluation peut différer d'une compagnie à l'autre.

 

La grille d’évaluation

En achetant votre habitation, vous parcourez un questionnaire ou une grille d'évaluation ensemble avec votre assureur. Il/elle comprend le nombre de pièces, la superficie, le niveau de finition… Ces informations lui permettent de déterminer la valeur assurée et la prime de votre police incendie. Il se peut également que l'assureur vous demande si vous avez des panneaux solaires. S'il ne le fait pas, vos panneaux solaires seront automatiquement repris dans l’assurance.

  

Signaler = éviter d’être sous-assuré(e)

Si vous installez des panneaux solaires sur la toiture d'une habitation existante, nous vous conseillons de le signaler à votre assureur. En outre, ceci vaut pour tous les travaux de rénovation considérables. En effet, si le montant assuré est inférieur à la valeur réelle de votre habitation, cette dernière sera sous-assurée. En cas de sinistre, l'assureur pourrait ne pas indemniser le montant entier, mais se limiter à la valeur connue par la compagnie.

 

Et la prime d'assurance?

Selon Assuralia, l'Union professionnelle des entreprises d'assurances, dans la plupart des cas, la déclaration de panneaux solaires ne donnera pas lieu à une augmentation de la prime. En cas de sinistre, l'assureur n'appliquera la franchise qu'une seule fois. Si plusieurs panneaux solaires sont endommagés, l'assureur considèrera ceci comme 1 seul sinistre. Toutefois, vous devez tenir compte du fait que le prix d'un seul panneau solaire pourrait à peine dépasser le montant de la franchise. En cas de bris de glace sur un panneau solaire, l'intervention de l'assureur restera donc souvent limitée.

 

Et une assurance spécifique?

Actuellement, certains installateurs de panneaux solaires vous proposent également une assurance all-in. Toutefois, compte tenu de la couverture de l'assurance incendie, cette assurance all-in s’avère souvent superflue. Il se peut même que vous soyez doublement assuré(e), ce qui engendrera un manque de clarté en cas de sinistre.

 

source: guide-epargne.be