Quelle est la différence entre l'assurance hospitalisation et l'assurance contre les accidents?

L'assurance hospitalisation et l'assurance individuelle contre les accidents sont 2 assurances différentes. Ceux qui souhaitent absolument les avoir toutes les 2, devront toujours accepter un certain chevauchement au niveau de la couverture des frais hospitaliers. Il est impossible d’éviter d'être ‘surassuré(e)’ parce qu’en contractant ces 2 assurances, vous ne pouvez pas séparer de l'ensemble les éléments qui se chevauchent.

Sans aucun doute, l'assurance hospitalisation est la plus connue des 2. Elle remboursera vos frais médicaux en cas d’hospitalisation, aussi bien pour une maladie que pour un accident. L'assurance individuelle contre les accidents interviendra au cas où vous auriez des frais médicaux suite à un accident. L’hospitalisation n'est pas requise à cet effet. 

 

L'assurance hospitalisation

Vous pouvez contracter une assurance hospitalisation auprès d'une mutualité ou d'un assureur. Parfois, elle fait également partie des avantages extralégaux accordés par votre employeur. Elle vient compléter l'intervention de votre mutualité.

Etant donné que les frais liés à une hospitalisation peuvent être considérables, cette assurance n'est pas un luxe superflu. En effet, l'assurance maladie obligatoire ne couvre qu'une partie des frais hospitaliers. Dans ce cas, la partie non remboursée sera à charge de cette assurance. Ainsi, vous ne devez pas vous soucier de la facture que vous recevrez ultérieurement.

La principale condition à respecter pour pouvoir utiliser votre assurance hospitalisation: vous devez avoir été hospitalisé(e). Si c’est le cas, les frais ambulatoires liés aux soins antérieurs et au traitement ultérieur vous seront également remboursés. Dans certains cas, ceci est limite à quelques mois auparavant et à quelques mois après. Bon à savoir également: l'assurance hospitalisation intervient aussi bien en cas de maladie qu’en cas d'accident. 

 

L'assurance individuelle contre les accidents

L'assurance individuelle contre les accidents propose une couverture plus étendue que l'assurance hospitalisation. Elle ne se limite pas aux frais hospitaliers. En revanche, elle n’intervient que pour les accidents, pas pour les maladies. Selon la règle, il doit être question d’un accident corporel de la vie privée, quoique certaines assurances individuelles contre les accidents couvrent également les accidents corporels sur le lieu de travail. Votre blessure physique doit avoir été causée de manière inattendue et soudaine.

L'assurance individuelle contre les accidents couvre les accidents qui surviennent dans la vie privée (à la maison, dans la rue, pendant votre temps libre…), mais pas sur le lieu de travail, en général. Cette assurance couvre également les accidents qui surviennent lors de la pratique d'un sport/loisir. Certaines assurances excluent les sports dangereux; d'autres soumettent à une prime plus élevée les accidents survenant lors de la pratique de ces sports. Par ailleurs, il y a encore d'autres exclusions pouvant différer d'une assurance à l'autre.

L'assurance individuelle contre les accidents vous assure contre les conséquences financières d'un accident. En cas de décès, l'assurance paiera une somme convenue. En cas d'invalidité permanente, elle paiera une certaine somme ou un pourcentage de cette somme. S'il s'agit d'une invalidité temporaire, il se peut aussi que l'assurance paie une indemnité journalière.

L'assurance individuelle contre les accidents prévoit également le remboursement des frais médicaux. Ceci s’effectuera après déduction de l'intervention de la mutualité ou de l'assurance hospitalisation. Cette dernière intervention chevauche partiellement avec l'assurance contre les accidents.

L'assurance individuelle contre les accidents vous accordera, à vous et à votre ménage, une indemnisation financière au cas où vous auriez des frais de longue durée suite à un accident; ceci pour éviter que votre ménage ne rencontre des difficultés financières suite à votre décès ou votre invalidité permanente. Quelques exemples: un pilote d'avion ayant subi une lésion oculaire permanente, suite à quoi il ne peut plus exercer son métier. Ou un mannequin ayant subi de graves brûlures au visage dans sa cuisine, ce qui a mis brutalement fin à sa carrière. Ces 2 personnes ont perdu leur source de revenus suite à leur accident. Si elles disposent d’une assurance individuelle contre les accidents, elles auront droit à une intervention financière. Cette assurance vous accordera également une aide financière au cas où vous devriez faire adapter votre habitation/véhicule suite à votre accident/invalidité.

 

Le calcul de l’invalidité physiologique

Etant donné que les assurances individuelles contre les accidents se basent en général sur un calcul de l'invalidité physiologique, vous aurez droit à un certain pourcentage de la somme convenue dans la police. Ce pourcentage correspond au pourcentage de votre invalidité. Dans ce cas, une personne déclarée invalide à 25% percevra 25% de la somme convenue contractuellement.

Pour les travailleurs indépendants, cette méthode de calcul n'est pas si intéressante. Un pianiste indépendant ayant perdu un petit doigt peut être déclaré invalide physiologique à 5% pour l'assurance individuelle contre les accidents, tandis qu'il peut être invalide économique à 100% pour un autre type d'assurance. Voilà pourquoi vous avez intérêt à vérifier quel type d'invalidité est mentionné dans l'assurance individuelle contre les accidents. 

   

L’assurance conducteur

Sans le savoir, vous disposez peut-être d’une variante de l'assurance individuelle contre les accidents. En contractant une assurance auto, certaines personnes optent également pour une assurance conducteur. Dans ce cas, les conducteurs seront toujours couverts, peu importe s’ils sont en tort ou non en ce qui concerne l'accident.

 

source: guide-épargne.be